• arbre_ernest.jpg
  • archi 1.jpg
  • Boire.jpg
  • Facade.jpg
  • Jardin_Line_Porcher.jpg
  • Jardin_maraichers.jpg
  • loco_hangar.jpg
  • Magasin_General.jpg
  • Marche.jpg
  • Quai_des_gammes.jpg
  • Serres_municipales.jpg
  • Vue_loire.jpg
Saint-Pierre-des-Corps
MAIRIE
34, av. de la République 37703 Saint-Pierre
des-Corps
Tél. 02 47 63 43 43
Fax 02 47 63 43 00
Horaires d’ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h

Pour que le tramway passe à Saint-Pierre !

tram

Il va falloir renforcer les arguments pour que la deuxième ligne de tram desserve Saint-Pierre-des-Corps !

Réunis mardi 25 avril 2017 afin de prendre connaissance des hypothèses de tracé de la deuxième ligne de tramway présentées par Frédéric Augis, vice-président de Tours Métropole en charge des transports, les élus de Saint-Pierre-des-Corps affirment leur accord sur la desserte des  deux pôles hospitaliers Trousseau et Bretonneau.

Ils s’appuient  sur les études qui ont affirmé l’intérêt d’un axe structurant est-ouest cohérent et complémentaire avec l’axe nord-sud.

  • Saint-Pierre-des-Corps, 4ème ville de Touraine,  16 000 habitants, présente  un habitat dense , une dynamique démographique la plus forte de l’agglomération relativement à sa population -   plus de 250 naissances par an au cours des dernières années ;  elle abrite le troisième quartier d’habitat social de l’agglomération avec 5 300 habitants ; elle va développer de l’habitat  à l’est vers  La Ville-aux-Dames,  dans le secteur de  la Morinerie et autour du site Primagaz après la levée du risque industriel.  Elle est ville-pilote au plan national pour l’aménagement urbain en zone inondable, ce qui aura des incidences sur l’urbanisation à l’entrée de Saint-Pierre le long de l’avenue Jean-Bonnin.
  • Historiquement industrielle, elle abrite  1000 entreprises porteuses de 10 000 emplois occupés par des salariés de l’ensemble du territoire métropolitain ; elle est la deuxième ville contributrice pour les ressources fiscales apportées par les entreprises à Tours Métropole, avec près de 20% de cette ressource.
  • Son territoire est la porte d’accès Est de l’agglomération vers des secteurs à population croissante, de la Ville aux Dames au bassin d’Amboise.
  • La présence de la gare TGV fréquentée quotidiennement par 12 000 voyageurs  lui confère un rôle particulier dans les besoins de transports domicile-travail.  Les voyageurs, qu’ils habitent au nord de la Loire, à l’ouest ou au sud du Cher, doivent pouvoir accéder à la gare ; le tramway y contribuera.
  • Les emprises foncières d’ores et déjà acquises par la commune permettront de produire une ligne à un moindre coût pour l’ensemble de la collectivité  -  pour ne reprendre que le site le plus connu,  l’avenue Jean-Bonnin est pré-aménagée pour le passage d’un tramway.
  • Il est tout à fait possible, comme l’a  montré une étude de faisabilité,  de relier le centre-ville aux  Atlantes en traversant les voies SNCF à leur point haut, puis de poursuivre vers  l’hôpital Trousseau.

 

L’axe est-ouest a été reconnu comme un axe structurant par toutes les réflexions sur les Plans de déplacements urbains  depuis 2003.  La deuxième ligne de tramway est une opportunité pour faire naître cet axe, accroître la fluidité des déplacements  des habitants de la métropole sur cet axe,  parallèle à la  Loire et au Cher. Il est cohérent et complémentaire à l’axe nord-sud donné à la première ligne, et présente de ce fait une belle  dynamique de désengorgement et de réorientation des flux circulatoires.

Toutes ces raisons amènent les élus de Saint-Pierre-des-Corps à réaffirmer leur volonté  de voir se réaliser une deuxième ligne est-ouest véritablement complémentaire à la première ligne nord-sud , assurant la desserte  des deux hôpitaux Bretonneau et Trousseau, la gare TGV pour ses 12 000 voyageurs quotidiens , les zones d’activités économiques pour les 10 000 salariés qui y travaillent,  et les 5 300 habitants du quartier de la Rabaterie que l’on ne saurait laisser à l’écart de la solidarité au sein de la métropole.